info
Besoin d'informations ?
Nous contactez ?
Où sommes-nous ? ?

Cliquez-ici

ORDIA
69 rue Jeanne d'Arc - 97 420 LE PORT
Tel : 0262 55 16 95
Fax : 0262 42 04 58
Formulaire de contact ici

CONTACT
jeudi, 23 novembre 2017

Formation par alternance : le CAP PETITE ENFANCE

Le CAP Petite Enfance :

Le titulaire du CAP Petite Enfance est un professionnel qualifié compétent pour l’accueil et la garde des jeunes enfants. Avec ses parents et les autres professionnels, il répond aux besoins fondamentaux de l’enfant et contribue à son développement, son éducation et sa socialisation. Il assure en outre, l’entretien et l’hygiène des différents espaces de vie de l’enfant. Ses missions :

  • - Accueillir et s’occuper de jeunes enfants
  • - Dispenser les soins d’hygiène corporelle, d’alimentation et de sécurité du jeune enfant
  • - Acquérir les connaissances pour contribuer au développement et à l’éducation de l’enfant
  • - S’intégrer dans une équipe pédagogique
  • - Organiser des activités d’animation

Secteurs d’activité :

Le titulaire du CAP Petite Enfance peut exercer sa profession :ordia cap petite enfance

  • - En milieu familial : à son domicile (sous réserve d’être agréé) ou au domicile des parents
  • - En structures collectives : écoles maternelles (ATSEM), crèches collectives, haltes garderies, garderies périscolaires, centres de loisirs sans hébergement, centres de vacances collectifs, et tout établissement d’accueil des jeunes enfants

Évolution de carrière : les titulaires du CAP Petite Enfance peuvent envisager de poursuivre vers un Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture (DPAP - entrée des Ecoles sur concours), et travailler comme Auxiliaire de Puériculture auprès d’enfants malades ou bien portants en milieu hospitalier (maternité...) ou extra-hospitalier (crèche...)

Niveau requis

Niveau 3ème. Aucun diplôme n’est demandé.

Les candidats déjà titulaires d’un CAP ou d’un BEP ou encore d’un diplôme classé au moins au niveau IV (Baccalauréat) sont dispensés de l’évaluation prévue dans les domaines généraux.

Formation en milieu professionnel

La période en entreprise doit permettre :

  • - D’appréhender concrètement l’organisation des établissements et des services de la petite enfance, leurs personnels et leurs usagers
  • - D’apprendre à travailler en situation réelle, en présence d’usagers, avec les ressources et les contraintes du milieu professionnel
  • - De s’insérer dans une équipe de professionnels

Les structures concernées : les établissements et services d’accueil de la pette enfance comme les écoles maternelles, les crèches, les pouponnières, les haltes garderies, les centres de loisirs sans hébergement, les centres de vacances et tout établissement accueillant de jeunes enfants (de 0 à 6 ans).

Pour le cas de formation non alternée (cad hors contrat de professionnalisation...), les périodes de stages sont d’au minimum 12 semaines et se répartissent en au moins 3 périodes, dont une de trois semaines consécutives au moins.

Durée et modalité de la formation

A définir

Examen :

ordia cap petite enfance

Le CAP Petite Enfance est délivré aux candidats ayant obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 compte tenu des coefficients de chaque épreuve ou sous-épreuve.
En cas d’absence à une épreuve ou à une sous-épreuve, qu’elle soit obligatoire ou facultative, le candidat ne peut se voir délivrer le diplôme.

Toutefois, en cas d’absence pour cause de force majeure, une note zéro sera attribuée à l’épreuve ou à la sous-épreuve concernée, le principe de compensation pouvant conduire à la délivrance du diplôme, si les notes obtenues aux autres épreuves compensent ce zéro.

La maladie constitue le motif le plus fréquent d’absence pour force majeure (le candidat devra alors fournir un certificat médical) mais les difficultés de transport ne sont pas de nature, en général, à constituer un empêchement majeur.
 

L'équipe pédagogique d'ORDIA :

ORDIA petite enfance


Contenu :

Français - Histoire - Géographie

Français :

  1. Pratique raisonnée de la langue (expression orale et écrite):
    • - Notions grammaticales
    • - Activités d’expression orale
    • - Activités d’expression écrite
  2. Problématiques et pratiques de lecture
    • - les lectures cursives
    • - les lectures analytiques (ou méthodiques)
    • - la contextualisation
    • - le groupement de textes
    • - la lecture des œuvres intégrales

Histoire :

  • - Guerres et conflits contemporains
  • - Inégalités et dépendances dans le monde d’aujourd’hui
  • - Culture mondiale et pluralité des cultures contemporaines
  • - La démocratie contemporaine en France et en Europe

Géographie :

  • - Les progrès contemporains des sciences, des techniques et de la communication
  • - L’homme et sa planète aujourd’hui
  • - De proximité en mondialisation : les territoires contemporains

Mathématiques et Sciences physique

Mathématiques :

  • - Calculs numériques
  • - Repérages
  • - Proportionnalité
  • - Situations du premier degré
  • - Statistiques descriptives notions de chance ou de probabilité
  • - Géométrie plane
  • - Géométrie dans l’espace

Sciences physiques :

  1. Unités communes :
    • - Sécurité (S): prévention des risques chimiques et électriques
    • - Chimie 1 (Ch1) : Structure et propriétés de la matière
    • - Chimie 2 (Ch2) : Acidité, basicité et pH
    • - Solution acide, neutre ou basique
    • - Mécanique 1 (Mé 1) : Cinématique
    • - Acoustique (Ac)
    • - Electricité (El) : régime continu, régime sinusoïdal monophasé, puissance et énergie
       
  2. Unités spécifiques :
    • - Chimie 3 (Ch3) : techniques d’analyse et de dosage
    • - Mécanique 2 (Mé2) : Equilibre d’un solide soumis à deux forces
    • - Thermique (Th) : Thermométrie

Prévention Sécurité Environnement

L’individu et sa santé :

  • - Concilier rythmes biologiques et rythmes par le travail
  • - Adapter son alimentation à son activité
  • - Gérer son activité physique
  • - Prévenir les conduites addictives
  • - Prévenir les Infections Sexuellement Transmissibles (MST)
  • - Prévenir une grossesse non désirée

L’individu dans ses actes de consommation :

  • - Gérer son budget
  • - Gérer ses achats
  • - Utiliser les systèmes de protection et défense du consommateur

L’individu et son parcours professionnel :

  • - Gérer son orientation et sa formation professionnelle tout au long de sa vie
  • - Rechercher un emploi
  • - Faire valider son expérience : Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

L’individu dans son environnement professionnel :

  • - S’approprier le cadre réglementaire du milieu professionnel
  • - Prévenir les risques professionnels au poste de travail
  • - Participer à la protection de l’environnement  

Sciences médico-sociales

L’enfant :

  • - Besoins de l’enfant et facteurs de développement
  • - Différents aspects du développement
  • - Troubles et maladies courants de l’enfant
  •  Maladies chroniques et handicaps de l’enfant

Cadre juridique et institutionnel de l’enfant et de la famille :

  • - Cadre juridique et institutionnel général : cadre politique et administratif de la France
  • - Statut juridique de l’enfant et de la famille
  • - Protection sanitaire et sociale de l’enfant
  • - Modes d’accueil

Communication appliquée au secteur professionnel :

  • - La communication
  • - La discrétion professionnelle et le secret professionnel

Biologie générale et appliquée

Organisation générale de l’être humain et fonctions

La peau

Les fonctions de relation :

  • - Système nerveux : fonctions motrices
  • - Hygiène du système nerveux
  • - Système locomoteur et locomotion
  • - Hygiène de l’appareil locomoteur

Les fonctions de nutrition
Maintien de l’intégrité de l’organisme :

  • - Origine des contaminations
  • - Pouvoir pathogène des micro-organismes
  •  - Résistance de l’organisme à l’infection microbienne
  • - Secteurs à risques de contamination pour le jeune enfant

Nutrition et alimentation

Besoins nutritionnels de l’enfant et apports conseillées en nutriments
Caractéristiques de l’appareil digestif du nourrisson et du jeune enfant :

  • - Physiologie de la digestion et de l’absorption
  • - Principes d’une alimentation adaptée à l’évolution physiologique de l’enfant
  • - Hygiène de la digestion

Les sources nutritionnelles : les aliments :

  • - Classification nutritionnelle par groupes
  • - Principales propriétés des constituants alimentaires

L’alimentation de l’enfant de 0 à 6 ans :

  • - Aliment lactée
  • - Aliment diversifiée

Les régimes alimentaires de l’enfant
Éducation alimentaire de l’enfant
Contaminations alimentaires

Technologies

Qualité de vie dans le logement et prévention des accidents domestiques :

  • - Hygiène et confort du logement pour le bien-être de l’enfant
  • - Aménagements spécifiques du logement
  • - Prévention des accidents domestiques chez l’enfant

Environnement de l’enfant en collectivités :

  • - Locaux, équipements et espaces
  • - Matériels, produits liés aux soins d’hygiène corporelle, au confort des enfants
  • - Matériels et produits liés aux activités de jeux et de loisirs
  • - Organisation du travail

Technologies de service à l’usager :

  • - Produits alimentaires
  • - Produits et matériels d’entretien utilisés en milieu familial, en milieu collectif


Pré-inscription :


 Plaquette de présentation :

Ordia Cap Petit enfanceTéléchargez la brochure ici.

 

Présentation du CONTRAT de PROFESSIONNALISATION

Le Contrat de Professionnalisation a pour objectif de permettre à son bénéficiaire d’acquérir une qualification professionnelle ordia-le contrat de professionalisationreconnue.
Remarque : Il s’est substitué aux contrats d’insertion en alternance (contrats d’orientation et de qualification) depuis le 1er octobre 2004.

Il est ouvert :

  • - A tous les jeunes de moins de 26 ans qui souhaitent compléter leur formation initiale,
  • - Aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.


Fondé sur le principe de l’alternance, il prévoit des actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation mises en œuvre par un organisme de formation (ou l’entreprise, si celle-ci dispose d’un service formation).

Leur durée minimale varie de 15% à 25% de la durée du contrat ou de la période de professionnalisation, sans pouvoir être inférieure à 150 heures.


Des accords peuvent prévoir des dérogations avec des durées supplémentaires, notamment pour les jeunes n’ayant pas achevé un second cycle de l’enseignement secondaire et non titulaires d’un diplôme de l’enseignement technologique ou professionnel.

Un tuteur peut être désigné pour accueillir et guider le bénéficiaire du contrat dans l’entreprise.


Le contrat peut être conclu sous le forme d’un CDD de 6 à 12 mois, ou d’un CDI.
Dans ce cas, les actions de professionnalisation durent de 6 à 12 mois. Établi par écrit, il est déposé auprès de la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
La durée minimale peut être portée à 24 mois par accord collectif pour certains publics ou lorsque la qualification l’exige.

La rémunération ne peut être inférieure à :

  • - 55% du SMIC pour les bénéficiaires âgés de moins de 21 ans et 70% du SMIC pour les bénéficiaires âgés de 21 ans et plus. Ces montants étant majorés de 10 points pour les titulaires d’un baccalauréat professionnel ou d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau.
  • - 85% du minimum conventionnel, sous réserve du SMIC, pour les plus de 26 ans.Ordia-contratdeprofessionnalisation


La formation peut-être financée sur le 0,50% par l’OPCA compétent (9,15 € / heure en moyenne), qui peut également financer la formation du tuteur (plafond de 15 € / heure pour 40 heures maxi) et l’exercice de la fonction tutorale (230 € / mois par bénéficiaire pour maximum 6 mois).

 

Le CONTRAT de PROFESSIONNALISATION :

ordia-le contrat de professionnalisation

Téléchargez la brochure ici.

 

Formation par alternance : le BTS ASSISTANT DE GESTION PME/PMI

BTS Assistant de Gestion PME/PMI :

Ordia : le BTS ASSISTANT DE GESTION PME/PMIIl existe un nombre important de petites et moyennes entreprises dont l’effectif varie de quelques unités à quelques dizaines de personnes. Les fonctions administratives, commerciales, comptables et financières sont exercées par le chef d’entreprise et par un nombre très réduit d’employés (souvent même un seul). Mais le chef d’entreprise est souvent très pris par des tâches de production, il a donc besoin d’un collaborateur administratif polyvalent qui puisse prendre en charge toutes les tâches ne relevant pas de la production.

 

Débouchés et insertion professionnelle : 

L’assistant de gestion PME/PMI exerce la fonction de collaborateur de dirigeant de petite ou moyenne entreprise. Il est chargé d’assurer les fonctions :

- Administratives : courrier, téléphone, documentation, classement, tenue des fichiers, gestion du personnel…
- Comptables : travaux de préparation qui ne sont pas pris en charge par un centre ou un cabinet de gestion, facturation, paie…
- Commerciales : accueil des clients, devis établissement de contrats, recherche de fournisseurs, vente et après-vente…

Conseiller du chef d’entreprise dans les domaines ne relevant pas directement de la production, il contribue à l’amélioration de l’organisation, de l’efficacité, de la rentabilité et de l’image de l’entreprise.

Les activités de l’assistant de gestion de PME-PMI impliquent la pratique constante des techniques de communication et de traitement de l’information.

Évolution de carrière : elle est souvent à envisager dans une évolution du poste lui-même, du fait de la croissance de l’entreprise qui entraîne un développement du service administratif. L’assistant de gestion garde alors la responsabilité de ce service mais délègue davantage de tâches.

Profil professionnel :

L’assistant de gestion PME-PMI doit posséder des compétences variées et accepter la diversité des tâches susceptibles de lui être confiées.

Qualités personnelles :

- Amabilité, diplomatie, facilité de contact,
- Méthode, rigueur, sens de l’organisation, clarté d’esprit,
- Esprit d’initiative, autonomie, sens des responsabilités, confiance en soi,
- Dynamisme, vivacité d’esprit, curiosité,
- Disponibilité, conscience professionnelle,
- Discrétion, honnêteté,
- Présentation impeccable.

Compétences générales et professionnelles :

- Bon niveau de culture générale,
- Bonne maîtrise de la langue française écrite et orale,
- Bonne capacité d’analyse et de synthèse,
- Grande faculté d’adaptation, sens des relations humaines et de la communication,
- Connaissance d’une langue étrangère si l’entreprise travaille à l’exportation,
- Intérêt pour les problèmes de production
- Connaissances dans les domaines :
Économique, juridique et administratif, comptable, financier et commercial

Niveau requis :

Être titulaire du baccalauréat ou avoir trois années d’expérience professionnelle.

Formation en milieu professionnel :

Objectifs

La période en entreprise doit permettre à l'étudiant :

- d’appréhender les réalités de l’entreprise et d’en percevoir la diversité,
- de mettre en œuvre les capacités de collecte et traitement des informations, de communication, de gestion,
- d’exercer et de développer sa capacité d’assistance auprès de dirigeants de PME-PMI

Il vise l’acquisition de compétences opérationnelles par la mise réelle en situation de travail.

Durée et modalité de la formation :

Le calendrier de formation prévoit 1204 heures sur environ 22 mois, à raison de 2 jours de formation par semaine (jeudi et vendredi).

Les horaires : 8h30 - 12h et 13h00 - 16h30

Examen :

ordia BTS AG

Le B.T.S "Assistant de Gestion PME/PMI" est délivré aux candidats ayant obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 compte tenu des coefficients de chaque épreuve ou sous-épreuve.

En cas d’absence à une épreuve ou à une sous-épreuve, qu’elle soit obligatoire ou facultative, le candidat ne peut se voir délivrer le diplôme.
Toutefois, en cas d’absence pour cause de force majeure, une note zéro sera attribuée à l’épreuve ou à la sous-épreuve concernée, le principe de compensation pouvant conduire à la délivrance du diplôme, si les notes obtenues aux autres épreuves compensent ce zéro.
La maladie constitue le motif le plus fréquent d’absence pour force majeure (le candidat devra alors fournir un certificat médical) mais les difficultés de transport ne sont pas de nature, en général, à constituer un empêchement majeur.



* + temps de préparation de 20 minutes
* * + le temps de préparation de 30 minutes  

 

L'équipe pédagogique d'ORDIA :

ordia bts ag


Pré-inscription :

 

Contenu de la formation BTS AG :

ordia bts agTéléchargez la brochure ici.

 

Titre professionnel : Le(la) vendeur(se) conseil en magasin (VCM)

Vendeur(euse) Conseil en Magasin

Le(la) vendeur(se) conseil en magasin (VCM) : Afin de répondre à la demande de plus en plus affirmée de la clientèle en terme de services et de conseils, les entreprises recrutent de plus en plus de vendeurs conseils.

Le(la) vendeur(se) conseil en magasin assure la vente de produits et de services associés nécessitant l'apport de conseils et de démonstrations concernant généralement des produits non alimentaires, auprès d'une clientèle de particuliers ou parfois de professionnels qu'il(elle) accueille sur son lieu de vente. Il(elle) participe à la tenue, à l'animation du rayon et contribue aux résultats de son linéaire ou du point de vente en fonction des objectifs fixés par sa hiérarchie.

Ses principales missions sont donc :ordia VCM

- Accueillir le client et s’informer de son besoin ou de sa demande
- Guider le client dans son choix, le conseiller en matière d’utilisation, d’entretien…
- Proposer des articles ou accessoires complémentaires
- Proposer des financements et des solutions de paiement adaptés
- Assurer le marchandisage du linéaire conformément aux règles d’implantation
- S’informer sur l’évolution du marché et des concurrents
- Participer à l’entretien de la surface de vente en terme de rangement et de propreté  

Débouchés et insertion professionnelle :

Le Vendeur Conseil exerce dans tous types de points de vente (grandes, moyennes et petites surfaces) qui proposent des produits et des services nécessitant une vente conseil en face à face. Ses horaires peuvent être adaptés selon l’amplitude d’ouverture du magasin et le flux client. En fonction de l’activité commerciale du magasin, il(elle) peut travailler le samedi, certains jours fériés et le dimanche. La rémunération comprend généralement une partie fixe et une partie variable.

L’emploi de Vendeur(se) Conseil en Magasin est positionné à un niveau IV, avec un statut d’employé qualifié.

Le VCM travaille sous la responsabilité d’un hiérarchique direct (responsable des ventes ou de rayon…) qui lui attribue ses tâches et fixe ses objectifs.

Les évolutions de postes envisageables : responsable de rayon, responsable des ventes

Niveau et aptitudes requis :

Être titulaire d’un BEP ou CAP ou avoir suivi la scolarité complète y conduisant

Ou avoir échoué à l’examen du baccalauréat

Ou avoir 3 années d’expérience professionnelle dans le secteur.

Être motivé par une activité commerciale, avoir le sens de la communication et des contacts humains, savoir faire preuve d’initiative et d’autonomie. Avoir une bonne résistance au rythme soutenu et aux pics d’activité (notamment en fins de semaines et certains jours fériés).

Durée et modalité de la formation :

Le calendrier de formation prévoit 357 heures sur 12 mois, à raison d’un jour de formation par semaine (le mardi).

La formation est accessible en alternance par le biais :

- du Contrat de Professionnalisation
- de la Période de Professionnalisation
- Des contrats aidés types CAE-DOM ouverts aux allocataires du RSA, de l’ASS, de l’API (Allocation Parent Isolé) ou encore de l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés).

Il est également possible pour les personnes déjà salariées d’avoir recours à la voie du CIF, du DIF ou du Plan de Formation.

Contenu et validation

Qu’est-ce qu’un Titre Professionnel ?

Il s’agit d’une certification professionnelle délivrée par le Ministère chargé de l’Emploi. Ce titre atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées.

Le Titre Professionnel Vendeur(se) Conseil en Magasin se compose de 2 activités-types, chaque activité comportant les Compétences Professionnelles (CP) nécessaires à la réalisation de l’activité.

Activité 1
Vendre en magasin des produits ou des prestations de services

- CP 1 Mener un entretien de vente de produits et de prestations de services en magasin
- CP 2 Valoriser son entreprise et sa connaissance de l’environnement professionnel pour adapter son discours aux besoins du client
- CP 3 Traiter les réclamations du client en prenant en compte les intérêts de son entreprise

Activité 2
Contribuer à l’animation et aux résultats d’un linéaire ou d’un point de venteordia VCM

- CP 4 Assurer la mise en rayon, le rangement et le réassort des produits dans l’espace de vente, conformément aux règles d'implantation
- CP 5 Valoriser les produits, notamment les promotions et les nouveautés
- CP 6 Participer aux ajustements nécessaires à l’atteinte des objectifs de vente

Validation du Titre Le Titre Professionnel :

Vendeur Conseil en Magasin est délivré par le Ministère de l’Emploi, de la Cohésion Sociale et du Logement au candidat issu d’un parcours de formation continu qui a satisfait aux évaluations suivantes :

- Les deux Evaluations en Cours de Formations à l’activité (un ECF par activité) en contrôle continu sur toute la durée de la formation,
- L’épreuve de synthèse en forme de mise en situation professionnelle en présence d’un jury de professionnels
- L’entretien final avec le jury de professionnels

A chacune des 2 activités-types citées ci-dessus correspond un Certificat de Compétences Professionnelles. Ce CCP peut faire l’objet d’une validation intermédiaire, et permet une acquisition progressive du titre complet.

En effet, si le jury décide de ne pas attribuer le titre au candidat, il peut décider de valider un ou plusieurs Certificats de Compétences Professionnelles (CCP) qui compose(nt) ce titre.

Le candidat dispose alors de 5 ans à partir de la date d’obtention du 1er CCP pour valider le(s) CCP qui lui manque(nt) et ainsi valider son Titre Professionnel.

Un livret de certification qui enregistre progressivement les CCP acquis est remis au candidat, jusqu’à l’obtention du parchemin prouvant l’obtention du Titre Professionnel Vendeur(se) Conseil en Magasin.  

Pré-inscription au titre pro. Le(la) Vendeur(se) Conseil en Magasin (VCM) :

 

Les partenaires OPCA présents à La Réunion :

ordia partenaire agefos   ordia partenaire opcalia   ordia partenaire unifaf   ordia partenaire uniformation
ordia partenaire anfh   ordia partenaire fafih   ordia partenaire anfa   ordia partenaire afdas   ordia partenaire constructys